Qu'est-ce que l'arthrose du genou?

 

 L'arthrose, plus généralement appelée arthrite par usure, est une maladie dans laquelle le coussin naturel entre les articulations se détériore. Lorsque cela se produit, les articulations frottent plus étroitement les unes contre les autres, ce qui entraîne une perte des propriétés d'absorption des chocs du cartilage. Le frottement provoque des douleurs, des œdèmes, des raideurs et une diminution de la capacité de mouvement, ainsi que la production d'éperons osseux dans certains cas. Lorsque cela se produit spécifiquement dans l'articulation du genou, on parle d'arthrose du genou.

 

Autres types d'arthrite du genou (arthrose vs polyarthrite rhumatoïde) Il existe de nombreux types d'arthrite. L'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde sont les deux types d'arthrite du genou les plus fréquents. Le type le plus répandu est l'arthrose. C'est une maladie dégénérative qui résulte de la lente détérioration du cartilage de l'articulation du genou. Il se manifeste souvent après la quarantaine. L'arthrite du genou peut également survenir à la suite d'une blessure au genou. Une déchirure du ménisque du genou, des lésions ligamentaires ou une fracture du genou peuvent tous entraîner une arthrite post-traumatique. Les symptômes peuvent ne pas se manifester avant plusieurs années. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique qui peut frapper n'importe qui à tout âge. Elle affecte tout le corps et peut impliquer des articulations et des symptômes supplémentaires tels qu'une infiltration du genou provoquant une synovite du genou. C'est un type de maladie auto-immune.

 

 

arthrose genou

Quelles sont les causes du genou

 

L'arthrose est une maladie dégénérative qui affecte le cartilage articulaire (principalement de type II) qui amortit les surfaces articulaires des os. Le cartilage articulaire est généralement maintenu dans un état d'équilibre chimique ; cependant, au fur et à mesure que l'arthrose se développe, les interactions chimiques sont interrompues, entraînant des altérations du collagène du cartilage : Perturbation de l'équilibre, entraînant un schéma non organisé de collagène et une diminution de la souplesse du cartilage articulaire. Cela se traduit par des fissures et des fissures du cartilage, érodant la surface articulaire. Le cartilage qui a été blessé est irréversible. Le cartilage va continuer à se détériorer. Une fois que le cartilage s'est détérioré, les surfaces osseuses commencent à être endommagées. L'os continuera à éperon (ostéophytes). Une laxité ligamentaire et une atrophie musculaire sont fréquemment observées à mesure que la maladie progresse.

 

Les facteurs qui conduident à ces changements sont:

Âge; À mesure qu'une personne vieillit, la capacité de régénération du cartilage diminue.

La génétique; Cela inclut les variations génétiques qui peuvent augmenter le risque de développer une arthrose du genou. De plus, cela pourrait être causé par des anomalies héréditaires sous la forme des os autour de l'articulation du genou.

Poids; Le poids exerce une pression supplémentaire sur toutes les articulations, mais particulièrement sur les genoux. Chaque livre gagnée ajoute 3 à 4 livres de poids supplémentaire à vos genoux.

Genre; Les femmes de plus de 55 ans sont plus susceptibles que les hommes de souffrir d'arthrose du genou.

Événements sportifs; Les athlètes qui pratiquent le tennis, le football ou la course de fond peuvent courir un risque accru de contracter l'arthrose du genou. Cela implique que les joueurs doivent faire preuve de prudence pour éviter les blessures. Il est cependant essentiel de se rappeler qu'une activité modérée renforce les articulations et peut aider à réduire l'incidence de l'arthrose. En effet, la faiblesse des muscles autour du genou peut contribuer au développement de l'arthrose.

Blessures causées par un stress répétitif ; sont souvent l'effet de la ligne de travail d'une personne. Les personnes qui exercent des professions qui nécessitent un stress articulaire fréquent, comme s'accroupir, s'agenouiller ou soulever de gros poids (55 livres ou plus), sont plus susceptibles de développer une arthrose du genou en raison de la pression persistante sur l'articulation.

 

Quels sont les symptômes de l'arthrose du genou?

Les symptômes de l'arthrose du genou sont :

o Douleur au genou associée au mouvement

o Raideur, particulièrement tôt le matin

o Gamme de perte de mouvement

o Douleurs associées à une position assise ou allongée prolongée

o La palpation de la ligne articulaire produit une douleur au genou.

o Agrandissement des articulations

 

Comment diagnostique-t-on l'arthrose du genou?

Votre médecin commencera le diagnostic de l'arthrose du genou par un examen physique. De plus, votre médecin examinera vos antécédents médicaux et notera tous les symptômes. Notez ce qui aggrave ou améliore la douleur pour aider votre médecin à déterminer si la cause de votre douleur est l'arthrose ou autre chose. De plus, déterminez si quelqu'un d'autre dans votre famille souffre d'arthrite. Votre médecin peut vous prescrire d'autres tests, qui peuvent inclure les éléments suivants : 

L'imagerie par résonance magnétique (IRM), qui peut révéler des lésions osseuses et cartilagineuses ainsi que l'existence d'éperons osseux

Et

Les radiographies peuvent montrer les résultats suivants :

o rétrécissement de l'interligne articulaire

o Formation d'ostéophytes

o Sclérose de l'os sous-chondral

o Kystes dans la région sous-chondrale

o Au début, il y a juste un petit rétrécissement de l'espace articulaire.

o Dans l'arthrose sévère, la ligne articulaire peut disparaître complètement.

Lorsque les radiographies ne révèlent pas de cause claire de douleurs articulaires ou lorsque les radiographies impliquent que d'autres types de tissus articulaires peuvent être blessés, des IRM peuvent être demandées. Des analyses de sang peuvent être effectuées pour exclure d'autres causes possibles de douleur, telles que la polyarthrite rhumatoïde, un type distinct d'arthrite causée par une maladie du système immunitaire.

 

Comment l'arthrose du genou est-elle traitée

Le traitement de l'arthrose du genou peut être divisé en gestion conservatrice, médicale et chirurgicale.

Le traitement commence toujours par des mesures conservatrices et progresse vers la chirurgie une fois que les mesures conservatrices ont été explorées. Il existe plusieurs options thérapeutiques conservatrices pour l'arthrose du genou. Ces thérapies n'ont aucun effet sur le processus pathologique sous-jacent; ils visent plutôt à atténuer l'inconfort et à maximiser le fonctionnement aussi longtemps que possible.

Options de traitement conservateur

La thérapie par l'exercice en physiothérapie est le principal traitement conservateur de l'arthrose du genou. La physiothérapie comprend souvent les éléments suivants :

o Education du patient

o Physiothérapie par l'exercice

o Modification d'activité

o Conseils de perte de poids

o Renfort pour le support de genou

L'éducation du patient et la physiothérapie sont les traitements de première intention pour toutes les personnes atteintes d'arthrose du genou symptomatique. Les résultats les plus élevés ont été observés lorsque des activités supervisées sont combinées à un programme de conditionnement physique à domicile. Si les entraînements sont interrompus après six mois, ces avantages sont perdus.

La réduction de poids est bénéfique à tous les stades de l'arthrose du genou. Il convient aux personnes souffrant d'arthrose symptomatique et d'un IMC supérieur à 25. La plus grande prescription pour perdre du poids est de maintenir une alimentation saine et de pratiquer une activité aérobique à faible impact.

Dans l'arthrose, une attelle du genou peut être utilisée. Genouillères du type de déchargement qui répartissent le poids loin du compartiment du genou affecté. Cela peut être bénéfique en cas de déformation en valgus ou en varus.

 

Traitement médical:

D'autres interventions non basées sur la physiothérapie comprennent la gestion pharmacologique :

o Acétaminophène

o Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

o Inhibiteurs de la COX-2

o Sulfate de glucosamine et de chondroïtine

o Injections de corticoïdes

o Acide hyaluronique (AH)

Pour les personnes souffrant d'arthrose symptomatique, un traitement médicamenteux associé à Physio devrait être la première ligne de traitement. Bien qu'il existe plusieurs AINS disponibles, il convient de faire preuve de prudence lors de la prescription d'AINS en raison de leurs effets négatifs potentiels.

Des suppléments contenant du sulfate de chondroïtine et de la glucosamine sont disponibles. Ce sont des éléments structurels du cartilage articulaire, et on pense qu'un supplément sera bénéfique pour sa santé. Il n'y a aucune preuve convaincante que ces substances sont efficaces pour l'arthrose du genou.

Les injections intra-articulaires de corticoïdes peuvent être bénéfiques dans le traitement de l'arthrose symptomatique du genou.

Une autre alternative injectable est l'injection intra-articulaire d'acide hyaluronique (ex: Cingal, Synvisc One, Synolis). Grâce à la distribution locale d'injection d'acide hyaluronique, l'articulation du genou fonctionne bien, l'AH agit comme un lubrifiant et peut aider à augmenter la production naturelle d'AH de l'articulation.

 Cigal  Synvisc One  Synolis

Interventions chirurgicales :

Si votre douleur et votre manque de mobilité altèrent considérablement votre qualité de vie, votre médecin peut vous prescrire une intervention chirurgicale.

La chirurgie partielle pour enlever les tissus endommagés est une option pour l'arthrose, ou le remplacement total du genou, qui entraîne une articulation artificielle du genou.

Cette catégorie comprend les opérations d'arthroscopie, d'ostéotomie et d'arthroplastie.